Planches courtes?

La tendance va vers les planches courtes , 5’ et moins , voire bcp moins …
Qu’en est-il du départ au planning pour ceux qui ont franchi le pas ?
Je pèse 82 kgs sec et je viens de prendre une Gong Mint en 4.8 (142 cms) et 80 litres , assez large 68 cms et un nose bien porteur .
Facile à genoux (relativement à ma 5.4 moins litrée et 64 cms ) elle est par contre difficile à lancer , je pense que je n’ai pas capté la technique même si je la pressens , abattre plus et être très précis sur le pomping aile et planche , si je bourrine je pousse de l’eau et fais bien le marsouin ça replaque cause manque de vitesse .
C’est pour le moment le seul point qui me gène , pour tout le reste les sensations sont géniales , un vrai moustique sous les pieds au surf c’est terrible .

1 J'aime

C’est normal. plus la planche est petite moins la glisse est bonne. Dans tous les sports ont fait tjs les mêmes évolutions. On miniaturise tout jusqu’à limiter la plage d’utilisation pour après reprendre de la taille.
A trop réduire, on diminue les plages d’utilisation. Pour que tu comprennes mieux, quand tu surfes du gros (en surf je parle), tu prends des guns qui sont très long car il y a une meilleur glisse et une meilleur tenu à haute vitesse. Un short board ne pourra jamais servir à surfer un jaws ou une vague comme ça.
donc en résumé, petit et large= mauvaise glisse, oui c’est peut être très ben en l’air, mais comme tu ne perds en glisse et tu peux prendre moins de vitesse, il faut être plus technique pour le faire.

1 J'aime

« Plus technique pour le faire » … c’est bien ce que j’ai cerné , j’espère y arriver rapidement comme d’autres avant moi sinon effectivement il faudra rallonger ou prendre plus de volume pour gagner un peu de glisse aussi …

Sujet intéressant, réponse instructive… bien vu…:+1:

Abattre franchement et pomping aile de haut en bas plutôt que sur le côté , c’est bon la clé était là :innocent:

La maniabilité une fois en l’air c’est plutôt une histoire de foil??

Salut, il parait que la taille de la planche influe aussi car son inertie, si elle est grande, gène pour le pumping et les manoeuvres rapides.

J’ai mis un foil sur un paddle whopper de 2005 en 10.6 hier , il est prevu avec un boitier deep tuttle pour mettre une dérive comme en wind .
J’étais en 6m avec en gros 20 noeuds , sans pomper la planche s’est levée et je foilais , il m’a fallut 10s pour la stabilizer et trouver le placement des pieds, elle voulait pivoter de l’avant tout le temps donc je l’en empêchais mais j’ai pu tirer plusieurs bords sans soucis , c’était rigolo et l’attraction du moment surtout quand je m’arrêtais à côté des moins de 5 pieds !
Bon , 10.6 c’est trop grand et pour moi 5 c’est trop petit . J’ai une porte en bois qui traîne dans le garage demain je vais essayer de foiler avec , suffit juste de pouvoir prendre un peu de vitesse et n’importe quoi peut voler, j’en ai marre de voir tout le monde si sérieux sur mon home spot , je ne dis pas que les autres ne se font pas plaisir à faire des aller retours incessants mais où est passé la déconnade ?

Très nette différence de vivacité entre la 5.4 et la 4.8 , le poids et la longueur jouent c’est évident .
Plus c’est court plus on a l’impression d’être debout sur la platine , le tout étant de ne pas exagérer sinon planning quasi impossible pour décoller …

en partie oui mais pas que ça. un longboard tourne moins bien qu’un short board et pourtant ce n’est pas qu’une question d’aileron. Quand on fait un salto avant, si on le fait grouper ça tourne, si on le fait tendu, ça tourne moins bien. c’est la même chose ici